FAQ

Qu’est-ce que la filière diplomatie?

La Filière Diplomatie est un ensemble d’enseignements destinée à comprendre une mineure, une majeure, et un groupe de recherche.

  • La mineure : la mineure diplomatie se valide dans le cadre du diplôme de l’ENS. Elle consiste en l’obtention de 24 crédits répartis sur trois ans et un stage. Voir la présentation détaillée de la mineure.
  • La majeure (à venir)  : une classe préparatoire aux concours de la diplomatie ouvrira dès que possible dans le cadre de la Prep’Ena Paris 1 - ENS. Elle offrira des enseignements spécifiques et des tutorats, notamment en langues.
  • Le groupe de recherche (à venir) : des élèves, étudiants et chercheurs conduiront des travaux sur les politiques et pratiques diplomatiques.

Par ailleurs, la Filière Diplomatie organise de nombreux événements dans le cadre de l’ENS et du Quai d’Orsay.

À qui est destinée la mineure diplomatie ?

La mineure diplomatie est réservée aux élèves et étudiants de l’ENS Ulm, littéraires comme scientifiques, qui préparent le diplôme. Les cours de la Filière sont, pour certains, dispensés dans le cadre du Master 2 de géopolitique, fruit d’un partenariat entre l’ENS et Paris I. Les élèves de ce Master ont accès aux cours de la Filière. De même, les élèves et étudiants de la Filière peuvent assister aux cours du Master II, dispensés à l’Institut de Géographie, et en valider un et un seul dans le cadre de la Mineure. Cependant, les étudiants extérieurs peuvent suivre les cours proposés, après accord du professeur concerné.

Quelle langue choisir ?

Toutes les langues enseignées à ECLA peuvent être validées dans le cadre de la mineure Diplomatie, à l’exception de l’anglais, sous condition d’avoir suivi la même langue pendant deux ans (quatre semestres). Si vous souhaitez préparer les concours du Quai d’Orsay, il faut cependant savoir qu’ils sont, pour certains, organisés par par section régionale, ce qui suppose de maîtriser une langue précise correspondant à votre section de prédilection (il y a cependant toujours plusieurs langues proposées par section).

La validation pour la mineure est-elle rétroactive ?

Oui. L’obtention de la mineure pour le diplôme se fait à la fin de la scolarité, quand le jury vérifie que le parcours est cohérent et respecte les obligations énoncées pour la mineure (24 crédits et un stage d’une durée minimum de 3 mois). Par conséquent, les cours validés avant la création de la mineure diplomatie le seront pour la mineure.

Comment valider les stages ?

Les stages se valident grâce à un mémoire de stage remis au tuteur et à la direction de la scolarité de l’ENS.

Quels stages effectuer ? 

1. Les stages au Ministère des affaires étrangères

Qui ?

Pour les élèves normaliens, il existe une convention entre l’ENS et le MAE, qui leur permet de toucher leur traitement pendant leur stage. Les stages effectués ne donnent donc lieu à aucune indemnisation supplémentaire. Les frais (transport, logement, visa) sont à la charge du stagiaire, sauf exception à voir avec le responsable de stage. Pour les étudiants et les pensionnaires étrangers, il faut passer par la procédure classique, sur le site du ministère.
Dans tous les cas, un niveau de M1 est souhaitable, bien que non obligatoire. Le niveau de M2 est requis pour les stages dans les représentations permanentes auprès de l’ONU (New-York) ou de l’UE (Bruxelles).

Où et quand ?

Toute l’année, la période estivale étant souvent plus calme ; en administration centrale, à Paris ou Nantes; en poste : dans l’une des 163 ambassades, 16 représentations permanentes auprès d’organisations internationales ou des 92 consulats généraux et consulats.

Quelle procédure ?

Auparavant, les élèves normaliens ne pouvaient postuler qu’aux offres disponibles sur l’Intranet et sur le site de la Filière Diplomatie. Pour ces offres, contacter directement la personne indiquée sur la fiche de poste. Dans le cas de candidatures spontanées, nous contacter au moins trois mois avant la date de stage envisagée.
Pour les étudiants et pensionnaires étrangers, et depuis peu pour les élèves normaliens également, il faut se rendre sur la page des stages du site France Diplomatie et suivre la procédure indiquée. Nous contacter en cas de difficultés.

Combien de temps ?

La durée minimum pour valider le stage est de 3 mois, qui est la durée la plus intéressante pour le stagiaire comme pour le ministère. Ils ne peuvent excéder 6 mois.

 2. Les stages en organisation internationale (OI)

Qui ?

Ces stages ne font l’objet d’aucune convention avec l’ENS, ils sont ouverts à tous les élèves et étudiants. Ils ne sont pas rémunérés. Le niveau universitaire minimum demandé est en général un M1. Ces stages étant très sélectifs, des expériences professionnelles préalables dans le domaine visé sont valorisées.

Où et quand ?

Ces stages sont effectués au sein d’organisations comme l’ONU, l’UNESCO, le PNUD, etc., soit au siège, soit dans un bureau régional ou national. Ces stages sont ouverts toute l’année. La plupart des OI ne procèdent plus à des recrutements saisonniers. En revanche il faut s’y prendre très tôt dans l’année, au moins six mois avant le début espéré du stage.

Quelle procédure ?

Les offres de stages se trouvent sur les sites internet des différentes organisations. Par exemple https://careers.un.org/lbw/Home.aspx pour l’ONU, http://jobs.undp.org/ pour le PNUD, etc.

Après avoir postulé, la procédure reste très opaque, bénéficier de contacts à l’intérieur des OI demandées est souvent nécessaire et pas toujours suffisant. Les élèves et étudiants qui y postulent sont donc encouragés à s’assurer d’une voie de secours en cas d’absence de réponse.

En revanche, les stages dans les Représentations permanentes (RP) de la France auprès de ces structures sont régis par la convention entre l’ENS et le MAE. Nous encourageons donc vivement les élèves et étudiants à les privilégier. Les exigences de formation et de connaissances sont cependant les mêmes que celles décrites plus haut. 

Combien de temps ?

Les offres ont le plus souvent une durée de deux mois renouvelables. Mais, ici encore, plus le stagiaire peut rester longtemps, plus son stage est intéressant.