Histoire de la dissuasion nucléaire

Ce cours proposé par le Centre interdisciplinaire d’études sur le nucléaire et la stratégie (CIENS) compte pour la mineure géopolitique et relations internationales.

Frédéric Gloriant (CIENS / Paris III-ICEE) et Dominique Mongin (INALCO)

S1, 6 crédits - S2, 3 crédits 
(les deux semestres sont validables indépendamment l’un de l’autre)

 

Dans un monde dont une partie importante renforce la place dévolue à l’arme nucléaire (en Russie ou en Asie par exemple), et où par ailleurs l’Europe a largement perdu sa grammaire dans ce domaine, il est utile de jeter un regard historique sur un certain nombre de débats et d’événements à caractère nucléaire de l’époque contemporaine, et d’éclairer ainsi différemment des questions de politique internationale et de sécurité actuelles. L’objectif de ce séminaire est d’aborder l’histoire de la dissuasion nucléaire dans ses dimensions stratégiques, militaires, politiques et administratives. Il a également vocation à relancer les études historiques dans ce champ particulier, sur le modèle de ce que le GREFHAN (Groupe d’études français d’histoire de l’armement nucléaire) avait entamé il y a trois décennies, ou des projets de recherche que soutiennent plusieurs universités américaines, avec en particulier le NPIHP (Nuclear Proliferation International History Project).

Le premier semestre aura pour but d’offrir, en dix séances hebdomadaires, un panorama général de l’histoire de la dissuasion nucléaire, de 1945 à nos jours.
Au second semestre, quatre ateliers de recherche thématiques seront proposés, à raison d’un par mois, associant chercheurs, étudiants et grands acteurs ou témoins (civils et militaires) de l’histoire du nucléaire militaire.

Ce séminaire sera mutualisé avec le Master 2 « Relations internationales » de l’Institut national des langues et civilisations orientales (INALCO).

Organisation des séances :

Semestre 1 :
Mardi 17h-19h, chaque semaine à partir du 19 septembre.

Semestre 2 :
Les 4 ateliers de recherche auront lieux les mardis, à partir de 17h, au 29 rue d’Ulm, aux dates et dans les salles suivantes :
- 6 février, salle 235 C
- 6 mars, salle Paul Langevin (1er étage)
- 3 avril, salle 236
-
12 juin, salle 235 B

Validation : 1. assiduité, 2. réalisation d’un mini-mémoire de recherche

Contact : frederic.gloriant@ens.fr