Atelier d’actualité sur les questions stratégiques

 

Ecole normale supérieure (Ulm)
Centre interdisciplinaire d’études sur le nucléaire et la stratégie
Année 2020/ 2021

Atelier d’actualité sur les questions stratégiques


Cet atelier, animé par
Mélanie Rosselet se déroule au deuxième sémestre. Six séances de type « séminaire d’actualité » permettront de faire le point sur une thématique donnée, en associant intervenants extérieurs, à raison d’une séance à peu près toutes les deux semaines.
Ce séminaire se présentera sous la forme de présentations-débats, et nécessitera une participation active des étudiants. Une inscription est obligatoire (veuillez renseigner le formulaire de pré-inscription avant le 14 janvier ici).

Dates : les jeudis 4 février, 4 mars, 18 mars, 1 avril, 15 avril, 06 mai, de 18h à 20h.

Lieu  : U207 ou U209, bâtiment Jaurès (29 rue d’Ulm).

Chaque séance de ce séminaire est ouverte à tous les étudiants intéressés, ainsi qu’aux chercheurs, sous réserve de s’inscrire préalablement en contactant Johanna Möhring, chercheure au CIENS (johanna.mohring@ens.psl.eu) .

Veuillez noter : Les conditions sanitaires le permettant, le séminaire est prévu en présentiel en fonction de la jauge fixée de la salle du bâtiment Jaurès. Il pourra basculer en mode visioconférence en cas de besoin, et/ ou être organisé en version hybride, avec un groupe d’étudiants en présentiel, l’autre en visioconférence simultanément (en changeant les groupes chaque séance).

Validation : La présence régulière des étudiants au cours est requise. Une note sur 20, qui conditionne l’obtention des crédits ECTS est attribuée à chaque étudiant : Rédaction d’une synthèse de publication assortie d’un commentaire (2-3 pages), permettant de situer l’auteur et son approche dans le champ du débat sur le sujet d’actualité stratégique traité. La publication sera déterminée en accord avec l’enseignante.

3 CRÉDITS ECTS

Contact : johanna.mohring@ens.psl.eu. Il est possible de contacter directement l’enseignante à l’adresse suivante : melanie.rosselet@gmail.com


Objectif du séminaire

L’objectif de ce séminaire est de mettre en perspective une question d’actualité stratégique en la resituant dans son contexte historique et géopolitique pour mieux en dégager les enjeux.

Ce séminaire s’inscrit dans la continuité du cours « Pourquoi la dissuasion ? » proposé au premier semestre mais reste accessible à tous les étudiants.

Le séminaire se déroulera autour d’intervenants extérieurs, chercheurs ou praticiens dont l’activité est en lien direct avec le thème traité. L’objectif est d’être en prise avec les discussions et les recherches françaises et internationales les plus contemporaines sur les sujets abordés.

Certaines séances du séminaire seront articulées autour d’un « grand témoin » dans le domaine des questions stratégiques. Une ou plusieurs séances pourront être consacrées à l’étude de publications récentes dans le domaine stratégique avec leurs auteurs. Nous pourrons faire intervenir des chercheurs intervenant en langue anglaise.

Les thèmes sont donnés ci-dessous à titre indicatif, ils seront précisés deux à trois semaines avant la séance en fonction de l’actualité.


Déroulé du séminaire

Exemple de sujets (confirmés deux semaines en avance en fonction de l’actualité) :

  • Regards actuels sur la pensée stratégique du Général Beaufre (avec Hervé Pierre)

  • Le régime de non-prolifération avant la conférence d’examen du TNP (avec Tiphaine de Champchesnel, IRSEM)

  • La stabilité stratégique en Europe (avec Corentin Brustlein, IFRI)

  • "Celle qui se voit", réflexions la composante aéroportée (avec le Général Bruno Maigret, Commandant des forces aériennes stratégiques)
  • Les enjeux de la reprise des négociations avec l’Iran (avec Simond de Galbert, diplomate)

  • Peut-on encore résoudre la crise nucléaire nord-coréenne ?
  • L’avenir incertain de la maîtrise des armements

  • La compétition stratégique américano-chinoise en Asie

  • Le porte-avion : quel rôle stratégique ?


Notice biographique de l’enseignante

Mélanie Rosselet, intervenante au sein du Centre interdisciplinaire d’études sur le nucléaire et la stratégie, est diplomate, Conseillère des affaires étrangères (concours d’Orient) et Directrice de l’analyse stratégique au CEA/DAM.