Histoire de la dissuasion nucléaire

Ce cours proposé par le Centre interdisciplinaire d’études sur le nucléaire et la stratégie (CIENS) compte pour la mineure géopolitique et relations internationales. Ce cours est commun au Master 2 « Relations internationales » de l’INALCO, au Master ENS/Paris 1 Géopolitique et au Master PSL Peace Studies.

Dominique Mongin (CIENS / INALCO) et Ilaria Parisi (CIENS / Paris III-ICEE)

 

S1, 6 crédits ECTS

S2, 3 crédits ECTS

 

Panorama historique sur la dissuasion nucléaire, de 1945 à nos jours

Premier semestre 2018-2019

Dans un monde dont une partie importante renforce la place dévolue à l’arme nucléaire (en Russie ou en Asie par exemple), et où par ailleurs l’Europe a largement perdu sa grammaire dans ce domaine, il est utile de jeter un regard historique sur un certain nombre de débats et d’événements à caractère nucléaire de l’époque contemporaine, et d’éclairer ainsi sous cet angle les questions de politique internationale et de sécurité actuelles. L’objectif de ce séminaire est d’aborder l’histoire de la dissuasion nucléaire dans ses dimensions stratégiques, militaires, politiques et administratives, et d’offrir un panorama général de l’histoire de la dissuasion nucléaire, de 1945 à nos jours.

MARDI 17h-19h, chaque semaine à partir du 18 septembre 2018

Salle : Jourdan R2-02

Validation : assiduité, rédaction d’une note de lecture & d’une note opérationnelle

Contact : ilaria.parisi@ens.fr

 

Programme des séances du 1er semestre (à titre indicatif)

 

Séances n° 1 et 2 : La genèse de l’âge nucléaire militaire, les 18 et 25 septembre : 

  • les découvertes fondatrices
  • le nucléaire, un enjeu de souveraineté pour la France au cours de la DGM
  • du programme Tube Alloys au Manhattan project
  • Hiroshima et Nagasaki 
  • l’apparition du concept de « dissuasion » 

 

Séances n° 3 et 4 : Des débuts de la Guerre froide à la quête de la parité stratégique soviéto-américaine (1945-1970), les 2 et 9 octobre : 

  • le rôle attribué aux armes nucléaires au début de la Guerre froide (1945/57), dans ses dimensions tant stratégique que tactique
  • l’Europe confrontée à la quête de la parité stratégique soviéto-américaine, de 1957 au début des années 1970
  • les dilemmes de l’OTAN, entre partage nucléaire et dangers de la « dissémination », 
  • le programme nucléaire britannique
  • le programme nucléaire français 
  • les perspectives d’une « bombe européenne »

 

Séances n° 5 et 6 : Les « crises nucléaires », les 16 et 23 octobre : 

  • Tableau général des crises
  • Retour sur plusieurs crises de la Guerre froide :
  • en Europe (Berlin)
  • en Asie (Corée)
  • en Amérique (Cuba)

 

Séances n° 7 et 8 : Les débuts (1963) et le développement de l’Arms Control, la crise de la « détente », la crise des Euromissiles (1979/87) et la fin de la Guerre froide (1991), les 6 et 13 novembre : 

  • le basculement vers la « détente nucléaire » et le contrôle des armements (Partial Test Ban Treaty, TNP, accords SALT et START)
  • la crise de la détente soviéto-américaine
  • l’Europe, entre les SS20 à l’Est et les pacifistes à l’Ouest
  • la fin de la Guerre froide du point de vue nucléaire

 

Séances n° 9 et 10 : Le monde post-Guerre froide, désordre et recomposition (depuis 1991), les 20 et 27 novembre : 

  • une crise de légitimité de la dissuasion nucléaire en Occident ?
  • le « second âge nucléaire » : un nouvel ordre nucléaire mondial multipolaire (les risques d’une prolifération en cascade au Moyen-Orient, la zone Asie-Pacifique et la montée en puissance chinoise, la « guerre froide » indo-pakistanaise, le rôle du nucléaire dans la stratégie militaire russe et le retour de la question nucléaire en Europe)
  • les progrès du désarmement et de la non-prolifération (le désarmement unilatéral et bilatéral, la question des essais et des ZEAN)
  • le rôle de la Simulation
  • l’avenir de la dissuasion nucléaire 

 

Séance n° 11 : Restitution finale des travaux (présence facultative), le 18 décembre.

 

***

Chantiers de recherche historiques sur la dissuasion nucléaire

Deuxième semestre 2018-2019

Le second semestre privilégiera davantage une démarche de recherche. Chaque séance proposera un thème particulièrement novateur et bénéficiera de l’apport essentiel de grands témoins.

Le programme des séances du 2ème semestre sera diffusé ultérieurement.