Histoire de la dissuasion nucléaire

Ce cours proposé par le Centre interdisciplinaire d’études sur le nucléaire et la stratégie (CIENS) est animé par Dominique Mongin (CIENS, INALCO). Il comprend deux volets : au premier semestre, un format "cours" et au deuxième semestre un format "atelier de recherche". 

Il compte pour la mineure géopolitique et relations internationales. Il est commun au Master 2 « Relations internationales » de l’INALCO, au Master ENS/Paris 1 Géopolitique et au Master PSL Peace Studies.

 

Le premier volet de ce séminaire est constitué d’un cycle de cours destiné à dresser un panorama général de l’histoire de la dissuasion nucléaire, de 1945 à nos jours. Il est prévu dix séances de cours hebdomadaires au premier semestre 2019-2020, le mardi de 17h00 à 19h00, du 17 septembre au 26 novembre, plus une séance facultative de restitution finale des travaux le 17 décembre.

Validation de 6 crédits ECTS.

Le deuxième volet du séminaire comprend plusieurs séances de type « atelier de recherche » qui permettront au second semestre de faire le point sur de nouvelles thématiques liées à l’histoire de la dissuasion nucléaire, en associant chercheurs et grands témoins (le calendrier sera diffusé ultérieurement).

Validation de 3 crédits ECTS.

L’ensemble de ces séances ont lieu au 48 boulevard Jourdan, salle R2-02. 

Chaque séance est ouverte à tous les étudiants intéressés (ENS, INALCO, etc.), ainsi qu’aux chercheurs.

Pour plus d’informations sur le deuxième volet : voir la page dédiée "Chantier de recherche historiques sur la dissuasion nucléaire" 

 


 

 

 

Premier semestre

 

Histoire de la dissuasion nucléaire

Premier semestre 2019-2020

Dans un monde dont une partie importante renforce la place dévolue à l’arme nucléaire (en Russie ou en Asie par exemple), et où par ailleurs l’Europe a largement perdu sa grammaire dans ce domaine, il est utile de jeter un regard historique sur un certain nombre de débats et d’événements à caractère nucléaire de l’époque contemporaine, et d’éclairer ainsi différemment des questions de politique internationale et de sécurité actuelles.
L’objectif de ce séminaire est d’aborder l’histoire de la dissuasion nucléaire dans ses dimensions stratégiques, militaires, politiques et administratives. Il a également vocation à relancer les études historiques dans ce champ particulier, sur le modèle de ce que le GREFHAN (Groupe d’études français d’histoire de l’armement nucléaire) avait entamé il y a trois décennies, ou des projets de recherche que soutiennent plusieurs universités américaines, avec en particulier le NPIHP (Nuclear Proliferation International History
Project).

MARDI 17h-19h, chaque semaine à partir du 17 septembre 2019

Salle : Jourdan R2-02.

Validation : assiduité, rédaction d’une note de lecture & d’une note opérationnelle

Contact enseignant : Dominique Mongin, dominiquemonginfr@yahoo.fr 

Contact administratif : Julie Blanck, ciens@ens.fr 

 

Programme des séances du 1er semestre (à titre indicatif)

 

 

Séances n° 1 et 2 : La « préhistoire » du nucléaire militaire et ses implications stratégiques (17 et 24 septembre) :

Introduction générale : approche historiographique

 Les découvertes fondatrices

 Du programme Tube Alloys au Manhattan project

 Les bombardements atomiques d’Hiroshima et de Nagasaki, leurs conséquences pour le Japon et pour le monde

Focus : le nucléaire, un enjeu de souveraineté pour la France au cours de la Seconde Guerre mondiale

Séances n° 3 et 4  : Les enjeux stratégiques des armements nucléaires au cours de la 1ère partie de la Guerre froide (1945-1962) (1er et 8 octobre) :

 Le rôle attribué aux armes nucléaires au début de la Guerre froide

 L’émergence de stratégies nucléaires

 Les réactions de l’Europe face à la compétition stratégique soviéto-américaine

Focus : EURATOM face aux enjeux du nucléaire de défense pour la France

Séances n° 5 et 6 : Les « crises nucléaires » (15 et 22 octobre) :

 Tableau général des crises nucléaires (intentionnelles ou non)

 La crise de Berlin (1958-1963)

 La crise de Cuba (1962)

Focus : préparation à l’exercice de mise en situation

Séances n° 7 et 8 : Les débuts de l’Arms Control (1963-1979), la crise des Euromissiles (1979-1987) et la fin de la Guerre froide (1987-1991) (5 et 12 novembre) :

 Le processus en matière d’Arms control au cours des années 1960 et 1970

 Le processus en matière de non-prolifération des armes nucléaires (à partir du milieu des années 1960)  La crise des Euromissiles (1979-1987) et les mouvements « micro » et « macro » en faveur de l’abolition de l’arme nucléaire

Focus : approche culturelle, le traitement du nucléaire militaire dans la BD franco-belge

Séances n° 9 et 10 : Le monde post-Guerre froide face au nucléaire militaire (depuis 1991) (19 et 26 novembre) :

 « Second âge nucléaire » et nouvel ordre nucléaire mondial multipolaire

 Géographie du désarmement et de la non-prolifération

 Les questions-clés de la fin des essais nucléaires et du programme Simulation

Conclusion générale : leçons d’histoire sur l’avenir de la dissuasion nucléaire

Séance n° 11 : Restitution finale des travaux (présence facultative), le 17 décembre.

 

La présentation complète du cours est disponible au format PDF ci-dessous.

documents joints